Depuis la création du Canton de Rawdon en 1799 et l’arrivée des premières personnes à s’y installer, l’exploitation des forêts a constitué une activité économique de première importance pour les résidents de Rawdon. Si Joseph Dugas prétend être le premier occupant du Canton vers 1815, son frère Philémon aura tôt fait de le rejoindre et d’y construire un moulin à scie. Ce moulin, situé sur la rivière Rouge, servait surtout à produire les matériaux nécessaires à la construction d’habitations pour la population locale.

Les forêts à Rawdon
Lac Pontbriand 1948
Rivière Ouareau devenue Lac Pontbriand,1948

Avec, à quelques exceptions près, un sol peu propice à l’agriculture, les résidents se virent forcés d’orienter leurs efforts vers l’industrie forestière qui disposait de plusieurs essences de bois très recherchées notamment le pin blanc, l’orme, le chêne et l’érable. Rawdon avait d’ailleurs tout ce qui était nécessaire pour faire de la forêt une industrie florissante soit, en plus de la ressource naturelle, les cours d’eau pour le transport des grumes (la pitoune) et la force motrice pour actionner les moulins.  Avec quatre rivières (Ouareau, Rouge, Saint-Esprit et Blanche) qui traversent le territoire de Rawdon, des moulins de plus grande capacité de production verront le jour dans les décennies qui suivront.

Comme nous l’apprend Guillaume Petit, l’histoire de l’exploitation forestière à Rawdon et les environs est très peu documentée. Bien que ne portant pas spécifiquement sur l’histoire de la foresterie à Rawdon, deux articles écrits par Guillaume Petit constituent d’excellentes références sur le sujet. Un premier article intitulé « L’exploitation industrielle du bois sur la rivière Ouareau », publié le 19 février 2023 sur le site Chroniques anachroniques se veut le fruit de recherches effectuées en 2022. Subséquemment, Guillaume proposait à la Société d’Histoire Forestière du Québec d’en faire une synthèse. Cette synthèse intitulée « Les premiers exploitants du bois de la forêt OUAREAU » a été publiée aux pages 45 à 52 de la revue Histoires forestières du Québec, Vol. 15, No. 1, Printemps-Été 2023.

La revue Histoires forestières du Québec est publiée par la Société d'Histoire Forestière du Québec

Documents à consulter et à télécharger:

Pour consulter « L’exploitation industrielle du bois sur la rivière Ouareau » sur le site Chroniques anachroniques :

Cliquez ici

Pour télécharger le Vol. 15, No. 1 de la revue Histoires forestières du Québec :

Télécharger ici

L’accès au Vol  15 No. 1 de la revue Histoires forestières du Québec n’est disponible que pour un temps limité. À la parution de la prochaine édition de la revue, il faudra être membre de la Société d’Histoire Forestière du Québec pour y avoir accès.

Pour devenir membre de la SHFQ

L’auteur, Guillaume Petit, a appuyé la Société d’histoire de Rawdon en mettant à sa disposition ses connaissances sur l’histoire de la région et en offrant ses judicieux conseils en matière de sites web. Retraité à Joliette, Guillaume est né à Paris et habite le Québec depuis 1975. Il publie régulièrement sur son site internet des « chroniques anachroniques » qui font état des résultats de ses recherches historiques. Il aborde des sujets variés tirés de son environnement immédiat et les traite en présentant une perspective originale. Ne craignant pas les sujets plus délicats, ses articles sont toujours fort bien documentés.